On nous fait croire qu’on n’a pas le choix!

« Nous pourrions envisager un autre avenir. Pour chaque besoin de sans-fil, il existe une solution filaire qui ne comporte pas les effets sur la santé des émissions ELF [de la technologie sans fil], à l’exception du téléphone cellulaire employé pour communiquer directement avec quelqu’un. Il est temps de stopper ce tsunami du sans-fil et de sensibiliser les gens aux risques pour la santé et la vie privée. Il est grand temps d’élaborer de nouvelles normes. Il faut réfléchir à des façons moins dangereuses de communiquer, de se déplacer, de magasiner, de dormir, de nous distraire, d’économiser l’énergie, et de transmettre des connaissances à nos enfants dans les écoles. Il est temps de revoir, à l’échelle mondiale, les infrastructures commerciales, énergétiques, bancaires et de transport, et de nous engager collectivement en faveur d’espaces de vie sains. Il est temps d’assurer des sanctuaires à toutes les espèces de la Terre. » [trad. libre]
– BioInitiative Report 2012
http://www.criirem.org/images/docs/bioinitiative_vf-3.pdf

Nous n’avons vraiment pas besoin de plus de tours cellulaires polluant nos splendides paysages, ruinant nos ciels nocturnes, provoquant des problèmes de santé et dévaluant nos propriétés. Si la situation l’exige vraiment, Bell trouvera des solutions de rechange. Les entreprises en trouvent toujours – et si ce n’est pas Bell, ce sera un concurrent ou un autre.

La situation est la suivante sur le plan de la couverture cellulaire :

Téléphonie mobile

Le service est assuré partout à Bolton-Est et presque partout à Potton. Ceux qui n’ont pas de connexion cellulaire à Bolton-Est et à Potton, devraient mettre leurs téléphones à niveau – car la communication avec les tours existantes EST possible – ou envisager de changer de fournisseur de services.

Il est possible de recourir aux connexions satellitaires proposées par des entreprises comme :
Iridium
Globalstar
Inreach
Spot Connect (application dans votre intelliphone à 99 $)

Internet haute vitesse

On peut obtenir Internet haute vitesse
PAR SATELLITE (disponible partout)
• Xplorenet (autour de 40 $ à 100 $)
• Galaxy Broadband – Internet haute vitesse commercial par satellite (de 200 $ à 500 $)

PAR RADIO À PORTÉE DE VISIBILITÉ DIRECTE (SANS FIL)
• Xittel
• Vivowave (40 $ à 60 $)
• Iteract

PAR CELLULAIRE (SANS FIL)
Bell : réseau cellulaire 3G/4G, soit avec une clé USB Internet mobile installée sur votre ordi, soit à l’aide d’un dispositif résidentiel WI-FI auquel vous pouvez brancher jusqu’à 16 ordinateurs
• Rogers : réseau cellulaire 3G/4G
• Telus : réseau cellulaire 3G/4G

CÂBLE
• Axion : câble à fibres optiques* (de 25 $ à 40 $ pour 25Mbits/s)
• Vidéotron : câble

*Le câble à fibres optiques est beaucoup plus rapide que toute autre solution, et de loin la plus sécuritaire. Les intempéries, les arbres ou l’altitude n’altèrent pas la connexion.

Pousser Bell à investir dans le câble à fibres optiques sécuritaire plutôt que dans les dangereuses tours à micro-ondes

Bell Mobilité affirme que ce qui motive l’érection de la tour du Chemin Mountain est l’augmentation nécessaire de la bande passante pour l’Internet haute vitesse. Bell a également indiqué que les coûts d’installation des tours seront couverts par les fonds de son compte de report… un genre de dette envers le CRTC.

Bell évalue la construction de tours de Bolton-Est à 2 M$.

La mairie de Bolton-Est a obtenu un devis de 2 M$ pour un service Internet haute vitesse par câble fourni à l’ensemble de la municipalité.

Que Bell règle sa dette au CRTC autrement que sur le dos des citoyens avec d’horribles équipements qui vont en plus lui permettre d’engranger des profits futurs!!